Le faubourg de Namur va changer !

Nous ignorons encore quand les premiers coups de pioche seront donnés, mais cela ne tardera plus. Préparons nous ! … Premiers coups de pioche, premiers nuages de poussière, premiers signes d’une transformation qui changera radicalement la physionomie du bas du faubourg de Namur.

Pour visualiser le changement, bougez le curseur d’un coté à l’autre de l’image.

Dans quelques années, qui se souviendra qu’autrefois cette portion du faubourg vivait aussi au rythme d’une usine qui produisait les papiers peints de la marque Artès? Cette marque créée par les Établissements Vanderborght, appartenant aux Frères du même nom et qui fabriquaient également, ailleurs en Belgique du mobilier, des luminaires, du tissus et des tapis. Ces biens d’ameublement étaient vendus à Bruxelles, dans un magasin installé rue de l’Écuyer. Parmi les artistes ayant illustré les papiers peints produits à Nivelles, figure un artiste belge renommé: Edgard Tytgat.

Vanderborght_FrèresL’usine de Nivelles cessa ses activités fin des années 70 et le bâtiment fût ensuite revendu en divers lots « reconvertis » au fil des ans, en garage, parking, stand de tir, studio de radio, maison de jeunes, logements ou encore en dépôts.

De nombreuses maisons encore existantes dans le quartier étaient autrefois occupées par des personnes travaillant pour les frères Vanderborght.

Dans quelques années, qui se souviendra de la manière dont Philippe veillait dans son dépôt, sur ces objets dont la plupart lui était confiés « pour quelques semaines » par l’un ou l’autre de ses amis. Les ranger, les déplacer afin de faire un peu de place pour organiser une fête avec les amis, les maudire sans doute aussi de temps en temps…

Vieux meubles, anciens décors de théâtre, signaux de passage à niveaux, vieux vélos, vieilles portes, vieilles affiches, se chargeaient chaque jour d’un peu plus de poussières mais aussi de souvenirs dont la plupart, dans quelques semaines, seront envoyés vers une déchetterie pour y être triés et enfouis à jamais!

Il en va ainsi des rues et des quartiers, ils changent et se transforment. On pourrait aussi évoquer les anciens vergers qui constituaient jadis une grande partie du quartier mais ce serait partir loin vers le passé quand il est sans doute plus important de regarder l’avenir et ce qui va bientôt remplacer ces vieux bâtiments évoqués.

… Á suivre!

Plus d’info et de photos du projet en suivant ce lien

Share Button